Réforme du RSI : les changements à venir

Le gouvernement souhaite améliorer le pouvoir d’achat des travailleurs indépendants et simplifier leurs démarches. Le Premier ministre Édouard Philippe a donc récemment annoncé une mesure cruciale : la fin du RSI dès 2018. Pourquoi le gouvernement va-t-il supprimer le régime social des indépendants (RSI) ? Qu’est-ce que cela va changer pour vous ?logo rsi

Pourquoi le RSI va-t-il être supprimé ?

À partir de janvier 2018, le RSI va disparaitre progressivement pour être supprimé totalement d’ici 2 ans.

Le RSI assure la collecte des cotisations et le versement des retraites complémentaires, des indemnités journalières, des prestations maladies ou encore maternité.

Toutefois, les affiliés se plaignent très souvent des erreurs commises par l’organisme (erreurs dans le calcul des cotisations, courriers contradictoires, difficultés à se faire radier, manque de visibilité des cotisations, etc.). 76,4 % des indépendants ont une opinion négative de ce régime, indique une étude du syndicat des indépendants datant de février 2017.

L’objectif du gouvernement est de simplifier les démarches des indépendants et de mieux rémunérer leur travail en baissant leurs charges.

RSIQu’est-ce que cela va changer ?

Ces mesures en faveur des travailleurs indépendants concernent 6,6 millions de Français : autoentrepreneurs, artisans, commerçants, exploitants agricoles ou qui exercent une profession libérale.

Édouard PHILIPPE, le chef du gouvernement, a dévoilé mardi dernier le plan de l’exécutif, qui vise à supprimer le RSI et à adosser celui-ci au régime général des salariés.

Les changements annoncés par le gouvernement :

  • Les cotisations :
    –    La baisse de leurs cotisations sur les cotisations famille (de 2.15 points)
    –    Une baisse sur les cotisations maladie, permettant un gain de pouvoir d’achat pour environ 75% des indépendants (dont le revenu annuel n’excède pas 43 000€ par an)
  • La simplification des démarches :
    –    L’élargissement du statut simplifié d’autoentrepreneur (les plafonds de revenus maximums pour en bénéficier vont être doublés en 2018)
    –    Les indépendants n’auront plus à faire deux déclarations (au RSI et à l’administration fiscale).

Les missions du RSI (retraite, assurance maladie, etc.) seront réattribuées à des organismes du régime général : Urssaf, CPAM… De même que ses 5.500 employés. Il existera tout de même une gouvernance dédiée au sein du régime général pour ne pas négliger les spécificités des travailleurs indépendants et assurer la qualité du service.

En conclusion, le Premier ministre annonce une volonté de reforme mais il ne précise pas quelles seront les modalités pratiques (calendrier) et les gains réels pour les travailleurs indépendants. À suivre …

Contactez nos Experts !

Share Button